Chateau La fleur Morange

Ferrachat Saint-Pey-d'Armens Gironde


                                                                                                                                                                                                                                                                                             Un vin qui naît de la Terre...

Situé à Saint-Pey d’Amens (33), cette minuscule propriété familiale de 3,50 ha se distingue par son terroir unique, implanté en Saint-Emilion. Plantées au pied du coteau de la ‘’Terre Blanche’’, les vignes centenaires jouissent d’un sol argileux et calcaire, riche en crasse de fer, une alchimie atypique qui pare le vin d’une complexité aromatique qu’il a fallu dompter, mesurer et retoucher. Peut-être jusqu’à retrouver au palais cette émotion constante qui le caractérise.

 

L’histoire de Fleur Morange débute à l’aube des années 2000 avec 14 ares de terre et 8 rangs de vignes…

 

 

Un vin qui a une Âme...

C’est l’alliance de la terre et de l’amour. L’alliance d’un ébéniste de Saint-Emilion épousant une fille de viticulteurs qui a grandi au bout des rangs de vignes. Celle d’un métier appris à la lecture d’Emile Peynaud pour devenir l’artisan d’une aventure pittoresque qui démarre en 1999 dans un garage avec une première cuvée de 900 bouteilles.

 

Après une décennie de recherche de perfection, de soins de chaque instant et d’amour inconditionnel, Véronique et Jean-François Julien, les propriétaires du Château La Fleur Morange  ont réussi l’extraordinaire exploit en 2012 de faire entrer ce petit vin de garage dans la cour des Grands Crus Classés Saint-Emilion. Une belle récompense…

 

 

Un petit Château devenu Grand Cru Classé

Désormais, le château La Fleur Morange figure parmi les Grands Crus Classés de Saint-Émilion. Les époux Julien ont su façonner à force d’entêtement et de créativité ce vin unique dont la caractéristique première est de savamment préserver toute la typicité minérale de son terroir. Sa forte minéralité, son côté réglissé dû à son Cabernet Franc, et ses merlots centenaires font naître un vin puissant dont la longueur, l’équilibre, l’émotion constante au palais et le milieu de bouche plein le caractérisent parmi les plus grands vins.

 

 

Le cycle des saisons

Au fil des saisons, les gestes restent précis, il s’agit de suivre la plante. De la taille de l’hiver dépendront la quantité et la qualité des fruits. Puis au printemps, le sol doit être aéré, les bourgeons en trop éliminés et les rameaux soutenus. L’été venu, la découpe des feuilles supérieures apporte une luminosité aux raisins… jusqu’à l’automne quand sonne l’heure des vendanges. Un instant de magie  savamment déterminé par l’instinct et la technologie...

 

N’attendez pas de la vigne beaucoup de vigueur, vous explique Véronique Julien qui préfère un petit rendement prisant la qualité. ‘‘Pour chaque pied de vigne, pas plus de dix grappes, afin que le raisin offre plus de sucre et de couleur... ’’

 

 

Un Grand Cru ‘‘cousu main’’...

Après les vendanges, le raisin est trié grain par grain, et sa vinification requiert une attention de chaque instant. C’est avec la technique de vinification du blanc sur le rouge qu’est réalisé le vin du Château Fleur Morange. Une technique plus complexe, et inédite dans la région des grands Saint-Emilion.

 

Dans le chai minuscule, trônent les cuves tronconiques ultramodernes à doubles parois thermorégulées qui permettent un contrôle très précis des températures pendant toute la durée de fermentation. Une étape qui se travaille lentement avec une dégustation au quotidien pour ne pas perdre le fruit du vin. Il s’agit de prendre son temps... et d’orchestrer un soutirage tout en souplesse, sans choc ni pompage, par le seul phénomène de gravité et ce, grâce aux barriques disposées en hauteur, bénéficiant d’une température idéale et constante.

 

Enfin le travail de l’élevage viendra souligner la finesse et l’élégance du vin. Une étape qui dure deux ans avec un vin en barrique d’où l’on cherche la fermentation malolactique, avec un échantillonnage de toutes les barriques pour en traquer les défauts et non la qualité.

 

De ces étapes essentielles, tout est minutieusement orchestré pour offrir un Grand Cru Classé unique, du ‘‘cousu main’’...

 

 

Un Grand Cru Classé qui se distingue

«Avec une mise en bouche caractérisée par sa longueur, le Château Fleur Morange a su se démarquer parmi les plus grands », souligne Jean-François Julien.

  Production : Fleur Morange Grand Cru Classé : 5000 bouteilles /an

                         Mathilde, vin primeur : 10000 bouteilles / an

 


A wine born of the Earth...

Located in Saint-Pey d’Amens (33), this tiny 3.5 hectare family property in Saint Emilion enjoys an oustanding terroir. Planted at the base of the slopes of ‘’Terre Blanche’’, the ancient vines benefit from a clay-limestone soil, rich in iron residues: an unusual alchemy which gives the wine an aromatic complexity that has to be tamed, measured and adjusted. Just to the point that on the palate the wine reveals its special character.

 

The history of Fleur Morange began in the early 2000s with 14 ares (1400 m2) of land and eight rows of vines…

 

 

A wine with a Soul...

This was a union of the land and of love. A union between a joiner from Saint-Emilion and the daughter of a wine-producing family, who grew up among the vines. The story of a craft learned through reading Emile Peynaud, and a delightful adventure which began in a garage in 1999 with a first year’s production of 900 bottles.

 

After ten years of striving for perfection, of constant care and unconditional love, Véronique and Jean-François Julien, the owners of Château La Fleur Morange, accomplished the extraordinary feat in 2012 of elevating this garage wine to the status of a Saint Emilion Grand Cru Classé. A handsome reward for their work…

 

 

From petit château to Grand Cru Classé

From 2012 Château La Fleur Morange joined the ranks of the Grands Crus Classés of Saint-Émilion. The Juliens have managed, through a combination of stubbornness and creativity, to produce this unique wine, whose primary characteristic is the skilful preservation of all the terroir’s mineral character. This rich minerality, combined with a touch of liquorice from the Cabernet Franc and the ancient Merlot vines, produces a powerful wine whose length, balance, and intensity in the mouth and fullness in the mid palate place it among the greatest fine wines.

 

 

The cycle of the seasons                                   

With each season there are specific tasks in the vineyard corresponding to the various stages in the vines’ growth. The quality and quantity of the grapes is determined by the winter pruning. In the spring, the soil has to be aerated, excess buds removed and the fruit-bearing branches supported. With the arrival of the summer, the upper leaves are trimmed to allow extra sunshine to reach the grapes… until the autumn when it is time for the harvests. This magical moment is carefully chosen through a combination of instinct and technology...

 

“Vigorous growth is not always a good thing”, explains Véronique Julien, who prefers a small, higher quality yield. “No more than ten bunches on each vine, so that the grapes have more sugar and colour...’’

 

 

A “handmade” Grand Cru

After the harvests, the grapes are carefully sorted before being vinified with meticulous care. Château Fleur Morange’s wine is produced using white wine vinification techniques with red grapes. This more complex technique is unusual in the region of Saint-Emilion’s grand vins.

 

The tiny winery contains ultramodern truncated cone-shaped vats with temperature-controlled double skins, enabling very accurate control of the temperature during the entire fermentation period. This stage requires great patience with daily tastings in order not to lose the wine’s fruity flavours. It is a matter of taking one’s time, and drawing off the wines as smoothly as possible, with no vigorous action or pumping, relying entirely on gravity, made possible by high level barrels, benefitting from an ideal, constant temperature.

 

Finally the maturing stage develops the wine’s finesse and elegance. This requires two years in barrels, during which malolactic fermentation takes place, with sampling of all the barrels to monitor potential defects rather than quality.

 

Scrupulous care is taken at every one of these vital stages, to produce a unique, “handmade” Grand Cru Classé.

 

 

An outstanding Grand Cru Classé

“With its superb length on the palate, Château Fleur Morange has earned its place among Saint Emilion’s finest wines”, declares Jean-François Julien.

  Production : Fleur Morange Grand Cru Classé : 5,000 bottles/year

                         Mathilde, primeur wine: 10,000 bottles/year